Millésime

2013

Un effet millésime certain

Il est communément admis que tous les millésimes sont différents. Mais peut-on être plus « différent » que 2013 ?…. Cela me semble difficile. Millésime le plus tardif depuis 1963, 2013 restera dans les mémoires, avec quelques records de vendanges tardives. Les faibles rendements sont évidemment frustrants pour les vignerons mais peut-être vaut-il mieux se dire qu’ils ont préservé une certaine qualité. Peut-être que le profil des 2013 rappellera aux anciens les vins qui étaient faits à Gigondas dans les années 60 et 70, avant que le climat ne s’emballe. Intéressant, non ?

Louis Barruol, Co-Président de la section Gigondas.

Chaque année est différente, ce qui rend nos vins si nobles ; nécessitant une adaptation permanente aux surprises que la nature nous réserve. Les vendanges 2013 comptent parmi les plus tardives de ces trente dernières années. Une année singulière qui restera dans la mémoire de tous les vignerons de Gigondas.

Le printemps froid et pluvieux a retardé la floraison et Gigondas a vécu, au mois de juin, une coulure historique sur le cépage grenache. Heureusement, les conditions climatiques de l’été ont assuré un bon état sanitaire du vignoble. Les journées chaudes et les nuits fraîches procurent aux raisins une maturation lente et qualitative avec de belles synthèses de tanins et d’anthocyanes.

Les Gigondas sont ramassés pour la grande majorité dans la première quinzaine d’Octobre avec trois semaines de retard. Le pourcentage de Grenache est nettement inférieur aux années précédentes au profit de la Syrah et du Mourvèdre dont le volume de récolte est satisfaisant. Mais pour tous ces cépages, la qualité est au rendez-vous.

Les premiers jus dégustés dévoilent de belles robes profondes aux nuances rubis, une grande fraîcheur, avec de belles structures tanniques. La maturation lente a permis d’obtenir des équilibres très intéressants. Les potentiels aromatiques sont très bons avec une dominance de fruits croquants. Les tanins sont mûrs, soyeux et élégants ; les équilibres acides sont excellents. Le niveau d’alcool est quant à lui modéré.

Des vendanges historiquement tardives, le faible rendement de grenache, le climat frais et la maturation lente confèrent au Gigondas 2013 un effet millésime certain.
2013 s’annonce comme un millésime équilibré et d’une grande fraîcheur.

Partager